Moteur de recherche
AccueilDécouvrir la CommuneCadre de vie

    Cadre de vie

  Si la commune est vouée à la pierre, elle l'est aussi à l'eau

LA RIVIERE, LES ETANGS ET LE CANAL

 

Son nom, noté sous la forme Supæ en 1090, provient du mot suppa qui, en ancien germanique, signifie « lieu détrempé ». Jadis, en effet, le Loing divaguait fréquemment hors de son lit, formant des marécages que les moines de Cercanceaux se sont employés à assainir. Les rives du Loing et celles du canal, sont des lieux remarquablement propices à la promenade. En outre, une base de loisirs, établie au bord d’un vaste plan d’eau, offre de bien belles occasions de détente : baignade, pédalos, jeux pour les enfants, circuits en canoë pour les sportifs.

La rivière le Loing et le Canal du Loing traverse la commune de Souppes.

Le Loing est une rivière de France, longue de 166 km, affluent de la rive gauche de la Seine, dont le cours traverse 3 départements : l'Yonne, le Loiret et la Seine et Marne. Il prend sa source à St Colombe sur Loing et arrose la Puisaye et le Gâtinais. Il occupe en réalité le cours de la Loire aux temps géologiques où celle-ci rejoignait la Seine avant d'être contrainte à obliquer vers le Sud-ouest à hauteur d'Orléans. Le cours du Loing est resté navigable jusqu'au début du XVIIIème siècle. Les principales marchandises transportées étaient textiles, sous produits de la vigne (vin, vinaigre) et pierres. L'irrégularité du débit du Loing (aujourd'hui oubliée en raison de la construction de nombreux bassins de retenue) a très tôt conduit à la canalisation de son cours et à la construction d'ouvrages d'art : le canal de Briare au début du XVIIème siècle, le canal d'Orléans et la canal du Loing. Il est aujourd'hui navigable uniquement en canoé kayak. Le Canal du Loing relie les canaux de Briare et d'Orléans au niveau du hameau de Buges, sur la commune de Corquilleroy, au Loing à Nemours. Depuis Nemours, le Loing rejoint la Seine au niveau de la commune de Saint Mammès. La construction du canal débute en 1720 et sera achevée en 1723. C'est un canal latéral au gabarit Freycinet longeant le Loing. Il a une longueur d'environ 50 km et comporte 19 écluses. Aujourd'hui, est installée sur le Canal du Loing à Souppes une halte de plaisance. La commune de Souppes dispose de nombreux étangs voués à la pêche. Ces étangs sont d'anciennes prairies marécageuses et ont été créés lors de l'extraction du sable nécessaire à la construction de l'autoroute A6. L'autoroute du Soleil fut l'un des premiers grands projets autoroutiers français. En effet, les seuls itinéraires alors existants en ce milieu des années 1950 pour relier la capitale à Lyon étaient les dangereuses et très fréquentées RN6 et RN7. Leur tracé, aujourd'hui déclassé en très grande partie, était sensiblement parallèle jusqu'à Fontainebleau, où intervenait la séparation de ces deux routes mythiques. Les étangs communaux de Souppes, l'Etang des Varennes, l'Etang du Bout du Gué et l'Etang de la Base de Loisirs, sont un véritable paradis pour les pêcheurs. L'Etang de la Base de Loisirs est également ouvert aux joies de la baignade.

 Labellisation

 

Résultat de recherche d'images pour "pavillon bleu souppes sur loing"

logo-vv-fleurisSouppes , fière de son PAVILLON BLEU 

et de ses DEUX FLEURS                               

 

Souppes sur Loing met un point d'honneur à offrir à ses habitants un cadre de vie préservé et à protéger son environnement (étangs, bords du Loing, espaces naturels…).

La ville a été, en 2018, pour la quinzième fois récompensée par l'écolabel "Pavillon Bleu" mettant à l'honneur les sites qui, à travers leurs politiques, équipements et tourisme, prônent la protection environnementale et le développement durable. Une décoration synonyme de qualité environnementale

Fin 2017, Souppes sur Loing a reçu sa deuxième fleur au label national des Villes et villages fleuris et ne compte pas en rester là.

 En savoir + sur :

- le pavillon bleu

- les villes et villages fleuris